Le groupe

Sandra Campas St-Jean :
sandraNée à Dax en 1975, Sandra Campas St-Jean commence le piano à l’ âge de 5 ans. A la fin de ses études en 1998( Licence de Littérature ),  elle fait ses débuts dans le chanson française aux côtés de Didier Dulieux ( D.Labbé Quartet) ainsi que dans le groupe Alter ‘n’ Co. L’année suivante, elle co-écrit « Maria Dolores y los Crucificados », une création musico-théâtrale à la Almodovar, qui a connu dès le début un vif succès et avec laquelle elle continue à se produire en tant que pianiste chanteuse et comedienne. En parallèle, elle découvre le jazz et suit une formation l’école Music halle de Toulouse en 2004. Entre 2002 et 2006, après une collaboration artistique en Slovaquie, Sandra arrange et chante les musiques du groupe tzigane Laitchik puis fonde en 2007 le sextet tzigane “Loli Pabaï” dans lequel elle chante aujourd’hui.
Depuis 2008, elle perfectionne sa technique vocale auprès de Michelle Zini et de Magali Pietri et travaille à plusieurs projets de création.

Nicolas Algans :
nicolasNé à Toulouse en 1983, Nicolas Algans commence la trompette à l’ âge de 8 ans à l’ EIML du Lauragais et y obtient son prix en solfège et instrument, puis entre au Conservatoire National de Musique de Toulouse en 1999. Il y obtient sa médaille d’ or au département Jazz & Musiques actuelles ainsi que son diplôme pré-superieur de musique classique au côté de José Fillatreau et de Jacques Adamo. Par ailleurs, il suit les Master Class de F. Théberge, P. de Bethmann,P.Giron et S. Foucher au Conservatoire National de Musique de Montpellier de 2005 à 2007.
Enfin, en 2008, il continue à parfaire son expérience avec Serge Lazarévitch au Conservatoire National de Musique de Perpignan Nicolas Algans s’ est illustré lors de nombreux concerts en jouant en big-band avec Hermeto Pascoal ou Eddy Palmieri mais aussi avec Philippe Laudet, Philippe Léogé ou encore Ton-ton Salut.En outre, il enregistre et participe de 2005 à 2006 à la tournée de Benoît Morel ( ex “La Tordue”). Depuis 2007, il est directeur artistique du sextet tzigane “Loli Pabaï” et membre du quartet de jazz “Blank Minds” ( Prix de la formation jazz au festival de jazz à Oloron-64).

Illyes Ferfera :
illyesNé à Alger en 1987, il commence la musique à l’âge de 8 ans lors de son arrivée en France. En 2004, il intègre la classe de jazz de l’école de Mont de Marsan dirigée par Jacky Berecochéa, puis le CNR de Toulouse en 2008 dont il sort avec son DEM de Jazz. En parallèle,il obtient une licence de musicologie en 2009.
En 2005, il participe au projet “Infinity orchestra” sous la direction de l’Ethnic Heritage Ensemble de Chicago.En 2006,il enregistre un album parrainé par Musique de Nuit Diffusion. Durant ces années de formation, il rencontre plusieurs musiciens de renommée internationale tel que Kenny Garrett ou Dee Dee Bridgewater
Depuis 2008, I.Ferfera est membre actif de plusieurs projets musicaux en jazz, musique du monde ou afro beat: Cool Jazzy big band, Culinaro Big band, Blank mind, Kiss me Youri, Saouya, Zingabé, Zhilom Quartet.

Guillaume Gendre :
guillaumeNé à Toulouse en 1983, Guillaume commence d’ abord la basse électrique en autodidacte puis, après quelques cours particuliers, décide d’ approfondir ses connaissances à l’ école Music Halle de Toulouse de 2003 à 2006. Trois ans d’ études au cours desquels il découvre divers styles et surtout son futur instrument, la contrebasse, qui va tout naturellement l’ amener à la musique Jazz. Depuis, il est élève du Conservatoire National de Musique de Perpignan au département Jazz sous la direction de Serge Lazarévitch.
Son talent fait de lui un musicien incontournable de la scène toulousaine en jouant aux côtés d’Abdu Salim, Ton-ton Salut, Jean-Denis Rivaleau, Richard Ben ou encore André Sutre.

Mickael Le Van :
mickaelNé à Castres en 1983, Mickael commence la guitare classique à l’ âge de 12 ans. Rapidement, il découvre la guitare électrique et le Rock. Parrallèlement à sa Licence d’ Economie, il joue dans diverses formations de musique. Il découvre le Jazz manouche grâce à Christophe Lartilleux et change de parcours universitaire en s’inscrivant à l’ Université de Musicolgie de Toulouse d’ où il sort avec une seconde Licence. Cette espérience lui a permis de jouer au sein du groupe “Made in Caravan”.
Depuis, il est entré aux départements Jazz des Conservatoires Nationaux de Musique de Toulouse et de Perpignan, et a suivi de nombreuses Masters Class aux côtés de Michael Felberbaum, Nguyen Lê, Guillaume de Chassy, Paul Bollenback.

Pierre-Alain Tocanier :
pierre-alainPierre-Alain naît en 1985 à Mont-de-Marsan (landes). A l’âge de huit ans il entre à l école municipale de Roquefort dans la classe de Batterie/percussions de Paul Laustriat qu’il quittera pept ans plus tard. Après avoir obtenu un baccalauréat série L en 2004, il entre à l’université où il étudie successivement l’histoire de l’art, les arts plastiques.En 2006 il entre en filière de musicologie où il rencontre le pianiste compositeur arrangeur Guillermo Klein ainsi que la pianiste Magali Souriaux. Parallèlement, il s’inscrit en 2006 en classe la batterie à l’école Dante Agostini Toulouse dont il sortira diplômé d’un premier prix avec félicitation en 2009. En 2007 il suit la classe de batterie et la classe de jazz de André Mallau  et Serge Lazarevitch au conservatoire de Perpignan. Il obtiendra en 2009 un premier prix de batterie mention très bien à l’unanimité ainsi qu’un DEM de filière jazz.
On le retrouve sur divers festivals : festival «  Drumsummit » au « Guinness jazz festival » de Cork (Irlande),”jazz à Montauban”, au festival de  Nîmes Agglo, au festival de jazz musiques en couleur de Millau ainsi qu’au festival de jazz de Vannes, jazz in Marciac.  Il se produit actuellement avec Sylvain Del Campo organ trio  Laurent Coulondre LC3 trio,le groupe Kissme Youri,Christophe Lier trio, Cyril Amourette trio , Laurent Larcher « occitan trio » pour la sortie du deuxième album « Rising ». Sideman sur la scène Toulousaine et Parisienne aux côtés de  Ray Blue, Hervé Rousseau, Nicolas Gardel, Jacques Bernard, ,Abdu Salim, Manu Codjia, Hakim Bournane, Juan Sebastian Jimenez …
En 2006 il enregistre avec le collectif de musique improvisée « after infinity orchestra », en 2010  pour le rappeur Sud-Africain Ben Sharpa , en 2011 à Castellon en Espagne pour le groupe Niak 4tet.

© 2019 No Better Swing